Exposition Internal Empire d’Alex Brown

De l’art minutieux et méthodique, des images en trompe l’oeil, découvrez le travail de l’artiste New Yorkais Alex Brown du 26 mai au 18 Juin.  

Au cœur du 2ème arrondissement de Paris a ouvert ses portes en février 2016, une nouvelle galerie, le triple V. Ancienne usine de textile, cet espace d’exposition a gardé tout le charme de l’industriel. C’est ici que cet américain est venu exposer pour la première fois en France.

Amoureux des images, Alex Brown, joue avec elles pour mieux se les approprier, les réinventer et les délivrer sous une toute autre forme. Catalogues, archives, pochettes d’albums,… tout peut être une source d’inspiration. Il se sert d’une image qu’il duplique méthodologiquement à la peinture à l’huile ou au dessin pour en créer une nouvelle. Grâce à l’espace offert par la galerie, le visiteur peu opter pour différents points de vue et se laisser prendre au jeu de l’illusion d’optique. Quand vous percevrez de près une foule à un concert, de loin vous y verrez une chambre, ou encore un parallélépipède si vous êtes à quelques centimètres alors qu’à distance apparaîtra une représentation figurative, etc. De la plus petite à la plus grand œuvre, la production méticuleuse surprendra le spectateur.

Par un véritable travail sur l’esthétique et la plastique de l’image, Alex Brown pousse le public à s’interroger. Dans une société dominée par les représentations pixélisées, quelle est encore la place de l’image aujourd’hui ? Implicitement, l’artiste remet en doute le statut de l’image photographique souvent considérée comme instrument de vérité irréfutable.

Vous ne trouverez en tout cas chez lui, pas le moindre logiciel de graphisme ou de retouche d’image…

Il s’inspire et est souvent comparé à Chuck Close, artiste figuratif, représentant de la mouvance hyperréaliste.

Clara

S’y rendre 

Triple V
5 rue du mail
75002 Paris

About Clara S.

Créatrice du site Eklektike.com. Je pousse l’exaltation jusqu’à l’auto-flagelation. Une bonne punchline vaut mieux qu'une longue explication.

Laisser un commentaire