Vous pouvez ne pas embrasser la mariée !

Du 4 juin au 17 septembre au Théâtre le Mélo d’Amélie se joue la comédie sentimentale « Vous pouvez ne pas embrasser la mariée ». La pièce est mise en scène par Ludivine De Chastenet, écrite et interprétée par Alexandra Moussaï et Arnaud Schmitt. Les mariés se sont-ils embrassés  ? On ne vous le dévoilera pas mais, à eux trois, ils ont réussi leur pari.

Eklektike

C’est le grand jour, Emma va se marier avec Hugo mais c’est sans compter le retour d’Antoine, le meilleur ami de la future mariée. Antoine et Emma se retrouvent coincés une heure avant le début de la cérémonie dans une pièce du château de Plaisir, théâtre du mariage.

De leur rencontre au collège à aujourd’hui, quinze ans d’une amitié ambiguë se dévoilent devant nous grâce à des allers et retours entre les moments passés et présents. De disputes en fous rires, ils remontent ensemble le fil de leur histoire pour en arriver au moment fatidique. Mais, à l’approche de la cérémonie, se marier est-il toujours une bonne idée ?

Cette comédie romantique interprétée avec justesse fonctionne grâce à un duo à la complicité évidente. Ils parviennent à émouvoir et faire rire les spectateurs. Ce couple à la scène prend du plaisir à jouer ensemble et ils le partagent avec l’assistance. Pas si facile d’écrire un scénario à quatre mains et pourtant, ils s’en sont très bien sortis avec des dialogues, tendres et drôles à la fois, sans lourdeur ni facétie.

Dans un décor minimaliste, la mise en scène astucieuse est efficace. Des intermèdes musicaux illustrés par un mapping d’images ponctuent ce huit clos et assurent la liaison entre deux changements de séquences. La pièce est rythmée et dynamique, il n’y a pas de temps pour l’ennui. Le public est captivé et ne voit pas le temps passer.

Une pièce sans prétention qui vous divertira, et ça dure tout l’été !

Clara

Tarifs :

10 euros sur Billet Réduc 

Vous y rendre :

Théâtre le Mélo d’Amélie
4 rue Marie Stuart
75002 Paris

About Clara S.

Créatrice du site Eklektike.com. Je pousse l’exaltation jusqu’à l’auto-flagelation. Une bonne punchline vaut mieux qu'une longue explication.

Laisser un commentaire