Le Zorba

7h du matin, on sort des Petits Tonneaux à République, les groupes se reconstituent sur le trottoir, la soirée va-t’elle continuer ? En tout cas l’envie est bien là. Un nom se murmure, le Zorba. 

Le Zorba - Eklektike

❞Tu ne tombes pas sur le Zorba tu vas au Zorba

7h du mat’, tu tombes sur une file de personne rue Faubourg du Temple, c’est bien là, le Zorba. En plein cœur de Belleville, c’est l’épicentre de l’axe du mal.

Si l’extérieur ne paye pas de mine avec ses allures de PMU, l’intérieur contraste. Évidemment selon l’heure à laquelle tu viens y boire une bière, tu auras soit l’air d’un pilier de comptoir, soit d’un irréductible teuffeur.

Difficile de trouver plus éclectique comme endroit avec son heure d’ouverture un peu particulière, 5h du matin. C’est le point de rencontre improbable entre les travailleurs venus boire un café avant de commencer leur journée et les clubbeurs venus s’envoyer un dernier verre avant de rentrer se coucher ou danser jusqu’à mi journée.

Malgré sa petite taille, le Zorba est une institution en terme de vie nocturne parisienne. Bien loin  de la frime de (trop?) nombreux clubs, cet endroit à la déco vintage a su conserver le charme typiquement parisien des bistrots d’antan, tout en accueillant des personnages de divers horizons et divers styles, qu’il s’agisse aussi bien de la clientèle que des musiciens. La moyenne d’âge se situe entre 25 et 35 ans mais, encore une fois, impossible de catégoriser la clientèle du Zorba. Autre point positif, et non négligeable, si votre carte bleue a déjà trop donné de sa personne au cours de la soirée, au Zorba, les consos sont plus qu’accessibles!

Une fois à l’intérieur, on passe rapidement le premier étage, où les gens sont attablés, ambiance bistrot, à la recherche des escaliers pour descendre dans la cave. Car c’est dans la cave que règne l’ambiance propre au Zorba, blindée, enfumée mais tellement décomplexée, pleine de vie et de bonne humeur. Si le lieu vous semble sombre et sale à première vue (et aux suivantes), c’est pourtant là que tout se passe. Même si vous y allez pour la première fois, ce bar va vous sembler familier, notamment grâce au sourire des serveurs. Les gens sont là pour finir la soirée en s’amusant jusqu’à la dernière seconde, la dernière gorgée.

Vous allez pouvoir continuer de danser jusqu’à ce que vos petits corps fébriles de fêtards n’en puissent plus… Ou que vous ayez suffisamment rechargé les batteries pour enchaîner sur l’after suivant qui remplira votre journée (mais cela fera l’objet d’un prochain article).

Notre conseil : y aller après 7h

Zorba 137 rue du Faubourg du Temple 75010 Paris
Facebook du Zorba

Clara

About Clara S.

Créatrice du site Eklektike.com. Je pousse l’exaltation jusqu’à l’auto-flagelation. Une bonne punchline vaut mieux qu'une longue explication.

One thought on “Le Zorba

Laisser un commentaire