Joseph Chedid – Portrait

24 Décembre, 21 mars et 21 juin, trois dates symboliques, pour la sortie fractionnée d’un album décomposé en trois parties. Et c’est à l’orée de la sortie de « Sources » que nous avons rencontré Joseph Chedid. Rendez-vous à la Dame de Canton, quelques heures avant son live en format solo acoustique.

Joseph Chedid – Paris, mai 2019 ©Camille Dampierre, collectif le réseau

Crois ton doute

Joseph Chedid, 33 ans, artiste touche à tout, musicien mais aussi peintre, dessinateur et pourquoi pas réalisateur ou scénariste car porté par son projet, la quête de sa « source », il se délivre et se rend là où l’envie le mène sans qu’on ne l’y attende forcément. 

Coiffé d’un bonnet noir à la Cousteau, l’air réservé, dès qu’il commence à parler de la « voix », « l’instrument le plus vital », passionné, il se lève, le torse bombé et explique l’importance de la tenue et de la stature, transcendant cette apparence trompeuse. A cet instant, l’interview n’a pas encore démarré pourtant ces prémices en disent long, Joseph ne s’improvise pas artiste, il l’est par son ouverture, son envie d’échanger, de vivre les instants, de profiter des rencontres. « On est tous créateurs, l’art c’est la vie, vivre est un art ».

« Source », est un « objectif » s’inscrivant dans un projet global et multifacettes, la recherche de ses racines. « Source, c’est la thématique ». Pour y parvenir, il emploie trois médiums : un album, un court métrage en phase de réalisation et une exposition de ses dessins en fin d’année. Multipliant les supports, il distille les détails de sa quête, la transformant en une « chasse au trésor ».

De Selim à Joseph

Aujourd’hui, contrairement à son premier album sorti sous le nom de Selim, le musicien reprend son nom et prénom, Joseph Chedid, et ce n’est pas anodin. Cette renaissance par le patronyme lui permet de « s’enraciner » et de « trouver son point d’ancrage ». Son envie de tracer sa route, survient après l’expérience Selim et une tournée en famille. Quand on lui demande s’il a pensé à faire autre chose pour trouver sa source, il répond doucement que non car « c’était logique » puis nuance, «mais pas facile ». C’est dit, être « fils de » ou « frère de » ne rend pas le parcours plus simple, et s’accomplir en suivant la voie pensée être la sienne ne va pas de soi. « On te compare à un truc incomparable, ça tire vers le haut mais nécessite une exigence incroyable ». Selim a grandi, il est prêt à être lui même, à se dévoiler. 

Bien dans ses baskets, il peut maintenant incarner non plus un, mais plusieurs personnages. Dans l’album, il créé le « philanthrope », en route vers la source. 

« Source », c’est aussi « un appel à la connexion profonde », « on a l’impression d’être sur-connecté mais c’est l’inverse, on est sur-déconnecté ». Et cela s’entend, les sonorités, ne sont pas celles d’aujourd’hui, comme une ode à la nature et à la lenteur, il pose les pavés de son propre chemin.  

Affranchi de la « surconnexion », certes, pas déconnecté pour autant. « Personne ne sort un disque le 24 décembre » mais chaque artiste ne sort pas un album en trois parties. Et cette stratégie, il l’explique par le risque qu’il prendrai à le sortir en une fois, et à n’être qu’une étoile filante, oublié dans la foulée. Conscient des enjeux, il est libre, libre de choisir comment livrer cette autoproduction au public mais forcé de ne pas se précipiter. 

Dévoilez-vous

Le mot de la fin sera dédié à l’explication de texte de « dévoilez-vous ». Son titre préféré quand on lui demande, bien que cette question « l’effraie ». Composé en réponse aux nombreux débats sur le port du voile, il s’interroge et prend position sans vraiment le faire « Je rentre dans le débat pour ceux qui veulent l’entendre ». Que nous dit-il ? Si c’est ta croyance, que tu penses que porter le voile a du sens alors oui, dévoile-toi, sois toi-même.  

Joseph Chedid, artiste engagé ? 

Clara

Pour retrouver les dates de la tournée, c’est par ici, https://www.facebook.com/josephchedidsongs/

Pour retrouver les photos de Camille Dampierre du collectif le Réseau c’est par ici, https://www.instagram.com/camille_damp/

Collectif le Réseau https://www.instagram.com/collectif_lereseau/

About Clara S.

Créatrice du site Eklektike.com. Je pousse l’exaltation jusqu’à l’auto-flagelation. Une bonne punchline vaut mieux qu'une longue explication.