A la découverte du collectif Zoll Projekt

La télé, les journaux ; on nous démontre sans cesse que le climat économique est morose, que nous sommes plongés dans un état d’immobilisme. Le FN monte, le multiculturalisme est rejeté, la jeunesse manifeste place de la république, révoltée et désillusionnée. Sans nier ces réalités, à observer les initiatives prises chaque semaine, chaque jour, on se demande bien de quelle France on parle. Indéniablement, cela n’empêche pas le tout jeune collectif Zoll Projekt d’avancer.

A la genèse du projet, Sarra et Raji, des frères et sœurs nés en Tunisie et élevés à Berlin, Skander, un tunisien, Adrien, Fakko et Benjamin des français de Montargis. Rencontres de soirées, tous les six, ont décidé de mélanger leurs compétences, visions et influences pour fonder un collectif de promotions des arts et de la culture, Zoll Projekt.

Organiser des soirées, workshop, ateliers, évènements mais surtout par le biais de Zoll Projekt, ils souhaitent rassembler, photographes, vidéastes, musiciens,… ou même «Instagramer» afin de créer une communauté ouverte d’artistes. A la manière du mouvement, «multikulti» lancé par les verts en Allemagne dont l’objectif est de promouvoir la mixité et le multiculturalisme, ils entendent bien réunir et fédérer des artistes aux univers singuliers. Leurs évènements seront l’occasion de laisser carte blanche à des artistes qui n’ont pas la possibilité ou l’occasion de se produire en public.

Lors de leurs soirées, plus que des sets électro, un public les yeux rivés vers un DJ, ils mettront tout en œuvre pour favoriser les échanges et les interactions. La tâche n’est pas aisée mais pour ce faire, ils regorgent d’idées. Revoir les espaces, notamment grâce à Sarra, étudiante en architecture ou laisser la place à des performances artistiques, expo photo, mapping, vjing,… en sont des exemples.

Les réseaux sociaux regorgent de gens doués, il suffit de scroller le fil d’actualité d’Instagram ou de tumblr pour s’en apercevoir mais combien d’initiatives tombent à l’eau ou sont ignorées ? Isolés, mal accompagnés ou simplement trop timides, souvent ces créatifs n’arrivent pas à développer leur savoir faire. Au sein de Zoll Projekt, ces talents pourront être soutenus et promus mais auront aussi l’opportunité de se mélanger pour peut-être voir émerger de nouveaux projets, un peu comme le leur.

Propre à une pépinière ou un espace de co-working mais sans bureau, ce collectif se voit en un véritable bassins d’artistes en tout genre (ou une grande famille) dans lequel il ferait bon soumettre ses idées.

Leur soirée de lancement aura lieu au Batofar le 24 Août (dont Eklektike est heureux d’être partenaire) et une autre date à venir en Septembre à La Petite Chaufferie !

Pour les retrouver :

Facebook

Site

Clara

About Clara S.

Créatrice du site Eklektike.com. Je pousse l’exaltation jusqu’à l’auto-flagelation. Une bonne punchline vaut mieux qu'une longue explication.

Laisser un commentaire