Trail Running en Vallée de Chevreuse

Emprunter un chemin de terre, tantôt boueux, tantôt aride. S’enfoncer dans un sous bois, courir. Avoir le souffle coupé quand la pente se fait raide. Choisir de marcher. Dévaler l’autre versant à toute allure. Ne pas tomber. Courir dans les flaques et se salir. Saluer des chevaux. Croiser quelques maisons. Courir encore, et se perdre. Retrouver l’itinéraire. Boire, manger, courir. Se perdre à nouveau, ne pas avoir peur. Sortir du bois et rejoindre en trottinant la civilisation. 

STATIONDETRAIL.LOGO.EKLEKTIKE

Début juillet s’est achevé en vallée de Chevreuse un chantier qui durait depuis plus de 3 ans. Inaugurée en mars 2015, la Station de Trail de Bures sur Yvette est désormais opérationnelle. Sept parcours entièrement balisés, une boucle trail, une boucle VMA, une côte longue et une côte force, vestiaires et douches, le tout en accès libre 7j/7, et cerise sur le gâteau, à deux pas du RER. Bref, le rêve pour le traileur parisien, lassé de Montmartre et des Buttes Chaumont.

Selon votre niveau, débutant ou confirmé, choisissez la distance et le dénivelé, et évadez vous pour une ou plusieurs heures de course en pleine nature.

Le concept créé par Benoit Laval, fondateur de la marque Raidlight et champion de Trail -course à pied en pleine nature pour ceux qui se demandent encore de quoi on parle- a séduit la ville de Bures sur Yvette. En  2012, Patrick Pilorget – Raid 28 – et Jean-François Vigier – maire de la commune – décident d’entreprendre   la conception d’une Station de Trail.

Omar Sissoko, responsable des sports de la ville de Bures sur Yvette a suivi le projet.

Eklektike-Bures sur Yvette

Eklektike : Pourquoi ce projet ? Quelles ont été les différentes étapes de la création de la Station de Trail ?

Omar Sissoko : Nous avons la chance en Vallée de Chevreuse de bénéficier d’une multitude de tracés en terrain vallonné. Les parcours de la station de Trail empruntent des chemins préexistants. Le plus gros morceau a été d’obtenir les autorisations administratives pour emprunter et baliser les parcours. La base d’accueil de la station se situe à Bures mais les parcours s’étendent sur plusieurs communes avoisinantes.

La faculté d’Orsay, qui détient le Bois de la Guyonnerie, et l’Office National des Forêts ont été les plus difficiles à convaincre. Le balisage jaune de la fédération de randonnée étant déjà présent, on craignait qu’il y ait une confusion au niveau des différents marquages, et que tout le monde se mette à vouloir jalonner la vallée de Chevreuse. Au final, la discrétion de notre fléchage a permis d’obtenir gain de cause.

Eklektike : Qui s’est chargé d’installer la signalisation ?

Omar Sissoko : Ce sont les bénévoles de l’équipe Turoom, grands habitués des chemins de la région, qui se sont occupés de sélectionner et baliser les parcours. Ils ont vraiment fait un travail énorme, et je tiens à dire que c’est en partie grâce à eux si la station de Trail a pu voir le jour. Ils continuent d’assurer la maintenance des parcours, conjointement avec les agents du service des sports, qui gèrent la base d’accueil.

Eklektike : La ville et les bénévoles ont donc porté ce projet à bout de bras, quel appui vous apporte le réseau Station de Trail ?

Omar Sissoko : Le réseau travaille énormément sur la communication, avec le site  internet, c’est d’ailleurs la page de Bures qui est la plus visitée par rapport aux autres stations du réseau.

C’est le réseau également qui a développé l’application pour smartphone, que nous mettons à jour régulièrement si le tracé des parcours est modifié.

© Bahia L.

Eau, ravito et ma paire de mizuno, j’ai choisi le circuit «Aigrefoin », environ 16km et 450m de dénivelé positif.
Essentiellement en sous bois, quelques fois à travers champs ou le long de parcours de santé, notamment à l’approche de la station, la route ne ponctue que très rarement le tracé.

Emporté par l’élan de la course, il peut arriver qu’une balise passe inaperçue. Pensez à lever les yeux régulièrement dans les descentes, où le rythme est plus rapide. Si les marques vertes et rouges se font rares ou que l’environnement devient trop urbain, revenez vite en arrière, vous avez certainement manqué une indication. Pas de panique, l’application propose des plans détaillés des circuits, un smartphone bien chargé, et l’itinéraire est rejoint en quelques minutes… ou plus selon le sens de l’orientation de chacun.

Malgré quelques moments d’égarement, au terme de la journée, salie, épuisée, essoufflée, une seule hâte, prendre une bonne douche et revenir parcourir les chemins de trail de la Vallée de Chevreuse. L’idée d’un nouveau parcours, adapté à la préparation des ultras trails, est en train de germer et ce n’est pas pour déplaire, mais nous n’en saurons pas plus pour le moment.

Si l’aventure vous tente, mais que vous n’osez pas vous lancer en solo, les équipes de la station vous accueillent un samedi matin par mois à partir de la rentrée. Les dates à retenir sont les 17 septembre, 15 Octobre et 19 novembre de 11h à 12h. Plus d’information sur leur page Facebook.

Pour consulter le plan d’accès et les horaires d’ouverture de la base d’accueil, cliquez ici.

Cet article vous a plu ? Découvrez le circuit des 25 bosses !

© Bahia L. 

Bahia L.

About Bahia L.

Paris, la nuit, le jour, regarder, jouer, manger, courir, aimer. http://eklektike.com/ https://www.facebook.com/bahia.lachnani